BLOGUE

Le remarketing et les cookies 

22 janvier 2018
Vous sentez-vous épié(e) sur le web?

Vous êtes sur Internet à la recherche d’un produit ou d’un service. Vous cliquez sur un résultat de recherche qui vous amène sur un site Web que vous quittez éventuellement sans acheter. Quelques minutes plus tard, vous réalisez que de nombreuses publicités que vous apercevez sur les autres sites sont intimement liées à votre recherche précédente. Il ne s’agit pas de magie, vous n’êtes pas personnellement suivi… c’est le pouvoir du remarketing.

Le principe est simple. Qu’il soit déclenché par la visite d’un site Web ou la recherche d’un mot-clé sur un moteur de recherches, un cookie étiquette le navigateur utilisé (tel que chrome ou explorer). Celui-ci se met ensuite à générer une publicité dans les espaces dédiés à cet effet sur les blogues et magazines visités par la suite.

Quoique les études démontrent que plus de la moitié des internautes en sont plus ou moins importunés, la pratique est de plus en plus populaire et pour cause: si le taux de clic sur une publicité est d’environ 0,07%, la même moyenne se situe aux alentours de 0.7% lorsqu’il s’agit de remarketing. De plus, on rapporte que l’internaute ciblé par remarketing a 70% plus de chance d’acheter.

Pour l’entreprise, le remarketing offre une visibilité inégalée. Il est possible (et recommandé) de planifier le remarketing comme une campagne publicitaire qui s’échelonne dans le temps.

Ainsi, vous pouvez cibler les internautes qui ont ajouté des articles à leur panier mais qui n’ont pas confirmé la transaction. Que ce soit sous forme d’annonces textuelles, illustrées ou de vidéos, vous pouvez ensuite afficher précisément les produits ou les services consultés sur votre site Web.

Vous souvenez-vous du temps où on ne cliquait pas sur les annonces des moteurs de recherche de peur qu’ils nous amènent sur des sites indésirables? Il est fort à parier qu’à l’instar des autres publicités sur Internet, le grand public finira par faire confiance aux annonces de remarketing.

Ceci dit, le remarketing sollicite l’internaute qui a soulevé le moindre intérêt pour votre offre et c’est pour cette raison qu’il a tant de succès. Imaginez les retombées d’un internaute qui sollicite lui-même vos publicités.

Publier par : Eveline Vinet

Vous connaissez quelqu'un qui serait intéressé par cet article? Partagez-le!Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *